5 trucs
pour réduire le temps de chargement de ton site
à moins de 3 secondes

Aujourd’hui dans ce nouvel article, je vais te donner 5 trucs pour optimiser la vitesse de ton site pour qu’il charge en moins de 3 secondes.  Un site lent c’est un site où les visiteurs se barrent. Normal quand la page met 3 plombes à se charger les gens se barrent. Moi le 1er. Du coup tu perds du trafic, donc si tu l’as monétisé, tu perds des prospects et donc de l’argent. En bref, tu l’auras compris, un site rapide c’est un site qui cartonne et qui est bien référencé.

5 trucs pour réduire le temps de chargement de ton site à moins de 3 secondes

📌 Mais au fait, pourquoi la vitesse de chargement d’un site est-elle aussi importante ?

Excellente question, car après tout tu peux très bien ne pas te sentir concerné si ton site rame. Alors quelles sont les conséquences d’un site lent?

– Un site lent est un site moins bien référencé. Eh oui, depuis 2010, Google pénalise l’indexation des pages qui chargent au-delà de 3 secondes. Bref, la vitesse d »un site influe sur la SEO.

– Un site lente génère beaucoup moins de conversions, donc les sites ecommerce et de webmarketing feront fatalement moins de chiffre d’affaire.

Parce que tout simplement lorsqu’une page met trois plombes à se charger, c’est gonflant et les gens se barrent. Moi le premier. Pas toi ?

📌 Alors maintenant la question est de savoir quelle est la vitesse de ton site ?

C’est primordial si tu veux accélérer la vitesse de chargement de ton site. Avant d’agir, encore faut-il savoir où aller ! Ces outils vont te donner une note une fois l’analyse terminée. Plus celle-ci sera haute, plus ton site sera rapide et moins il y aura d’améliorations en terme de vitesse à lui apporter (et plus ce sera difficile). Et inversement, plus cette note sera faible, et plus il y aura du pain sur la planche pour améliorer la vitesse de chargement (et plus en général ce sera facile).

Il existe une multitude d’outils mesurant la vitesse de ton site web.

En voici quelques uns ici. Il suffit juste de rentrer l’adresse de ton site et de lancer l’analyse. Pour certains le résultat se fait en direct en ligne, pour d’autres tu devras laisser ton adresse mail et patienter une heure ou deux pour recevoir le rapport d’analyse.

Google speed

Pingdom

Test my site with Google (versions mobiles)

Dareboost

Maintenant que tu sais quel est ton score, tu vas décider d’agir ou non. Si c’est oui, alors la suite de cet article te concerne.

1. Réfléchis ton site !

Des posts comme celui-ci, tu vas en trouver des tas, qui vont te donner eux aussi des conseils certainement utiles. Mais 99% d’entre eux ne parle pas de ce point : réfléchir son site avant de la concevoir.

As-tu déjà vu un architecte concevoir une maison sans plan ? Prendre des mesures au doigt en tirant la langue ?

Pour un site internet c’est pareil, tu dois le penser de façon pragmatique. Bien entendu qu’à ce niveau de lecture, tu vas être d’accord avec moi. Sauf que beaucoup n’y pense pas ou plus, et se retrouvent avec un site ingérable, trop lourd à supporter pour le serveur de l’hébergeur et la base de données.

Concrètement, beaucoup de détenteurs de sites internet, à commencer ceux qui ont un site WordPress, se laissent subjuguer par l’arsenal d’applications et voilà qu’ils se retrouvent avec des sites couteau-suisse qui regroupent en leur sein : blog, boutique e-commerce, portfolio, plateforme d’affiliation, le tout disponible en 4 langues. Et je n’exagère qu’à peine.

J’ai déjà rencontré plusieurs clients qui m’ont contacté parce que leur site couteau-suisse avait du mal à charger. Tu m’étonnes ! Et malheureusement dans ce cas il n’y a pas 36000 solutions : il faut absolument scinder le site en plusieurs, avec un qui contient le blog, l’autre la boutique e-commerce, etc. Mais tout ceci a un coût qui peut s’avérer en l’état exorbitant, et bien entendu ce type de client est coincé.

Donc je reviens à ce que je disais au début de cette partie : réfléchis bien ton site avant de le concevoir ! Tu as compris pourquoi maintenant ?

2. Optimise tes images !

Notamment sur les pages de blog. Combien de fois ai-je vu des sites super lents à charger,  tout simplement parce que les images des articles n’avaient pas été compressées. Et hop ! On se retrouve avec une suite de 10 articles sur la même page, et présentant chacun une image d’illustration qui fait 3 Mo… Et là c’est la cata ! Ne te demande plus pourquoi alors ta page met 2 minutes 30 à charger, fort d’une connexion internet reliée à la fibre.

Compresse tes images avant de les publier sur tes articles. Regarde quelles sont les dimensions idéales en prenant les mesures du gabarit présenté par le code du site. Si le code fait afficher des images de 800 par 600 pixels, il est donc inutile de publier des images qui font 2000 sur 1200 pixels.

Ça c’est le premier point.

Ensuite compresse le poids de ton image. Si tu n’as pas Photoshop ou si tu n’y connais rien aux logiciels de retouche, il existe des plateforme en ligne qui te permettent cette compression. Idéalement, une image ne devrait pas dépasser 100 ko pas plus.

Si tout ceci reste néanmoins du charabia, contacte ton webmaster préféré pour lui demander son assistance.

3. Choisis bien tes plugins et extensions !

Comme je le disais dans le premier point, il faut bien penser ton site. Et je parle particulièrement aux utilisateurs de WordPress, CMS qui offre une pléthore de plugins. Et c’est vrai qu’ils sont séduisants. Et c’est vrai aussi que sans crier gare, tu te retrouves facilement avec plus de 30 plugins. Et voici que ton site ralentit. Normal, chaque plugin alourdit la base de donnée, et donc le serveur sera un peu plus lent à répondre. Et donc ton site sera plus lent.

Cette vidéo te montre comment faire une analyse de la vitesse occupée par tes plugins et donc comment optimiser la vitesse de ton site WordPress.

4. Optimise ton blog

Un autre détail qui va t’aider à améliorer la vitesse de chargement de ton site est d’optimiser ton blog. Beaucoup affichent 20, 30, voire davantage de résumés d’articles en présentation. C’est interminable, inutile, et cela ralentit la vitesse de chargement de ta page. Mets en place une pagination, en définissant 5 articles par page pas plus.

Une autre chose est que dans de nombreux sites, au lieu d’avoir un résumé de chaque article sur la page de blog, on voit l’article en entier. Grave erreur car elle ralentit la vitesse de chargement, mais en plus elle rend cette page totalement inutile. En effet, une page de blog est comme la première page d’un journal : on y affiche les articles à la une et si les lecteurs veulent aller plus loin, ils vont les consulter dans les détails à la page indiquée. C’est exactement la même chose pour un blog.

Donc s’il te plaît, veille à mettre en place cette configuration sur le blog de ton site, son chargement t’en remerciera.

5. Choisis bien ton hébergeur

Les gens ont tendance à incriminer l’hébergeur comme étant le principal facteur de lenteur pour un site. Cela peut être effectivement le cas, notamment pour certains hébergeurs dont les serveurs laissent à désirer. Mais dans le cas contraire, il faut commencer par inspecter les quatre astuces précédentes, avant d’arriver à ce dernier paramètre.

Donc, si toutes les autres solutions ont déjà été éculées, il faut regarder du côté de l’hébergeur. Si tu as un site WordPress, je te conseille vivement l’hébergement infogéré proposé par WP Engine. Le gros avantage par rapport à notre sujet – mais il y en a bien d’autres – c’est que les serveurs de WP Engine possèdent une mise en cache native, c’est-à-dire que la vitesse de chargement va être boostée naturellement et tu vas gagner au minimum 30 % en temps de chargement.

Je t’ai mis un lien d’affiliation dans la box juste en bas de ce post. Ce lien t’offre une réduction de 20% sur ta souscription (le coupon est déjà prérentré) Une fois l’achat terminé, tu peux revenir vers moi en me précisant tes références d’achat, je t’offrirai en retour :

– La migration de ton site si tu en as déjà un, sinon je te l’installerai

– J’effectuerai tous les réglages

– Et tu auras accès à une formation qui te montrera comment utiliser l’interface WP Engine

Voici une petite vidéo qui t’explique tous les avantages de WP Engine :

📌 Et pour conclure, la mise en cache de mon site une bonne solution ?

Je ne suis personnellement pas foncièrement partisan de cette solution. Beaucoup prennent un cloudflare ou un plugin de cache sans avoir étudié les solutions précédentes que je préconise. Je préfère le naturel au chimique ! La mise en cache doit intervenir uniquement si tout ce que je dis précédemment n’est plus assez efficace.

Par pitié, évite WP Super cache. La vraie fausse bonne solution qui peut plomber ton site sur le long terme.

D’autant plus que si tu souscris à WP Engine, tu n’auras pas besoin de plugin de cache ou de cloudflare, parce qu’encore une fois, les serveurs ont déjà cette fonction qui marche du feu de dieu.

Dans tous les cas, je te souhaite bon courage, comme tu vois, les solutions sont multiples. Et bien évidemment, à chaque fois que tu en appliqueras une, je t’invite à tester la vitesse de ton site via les liens que je t’ai donné au début de cet article.

Tu souhaites avoir un hébergement premium ?
Opte pour WP ENGINE
Remplis le formulaire ci-dessous pour recevoir tes bonus*

OUI, JE COMMANDE !
  • 20% offerts

  • Installation et migration de ton site sur WP Engine

  • Une formation en vidéo sur WP Engine

  • Reçois tes bonus en cliquant ici

Laisse ton commentaire

GRATUIT : ​Double les visites sur ton site