7 étapes pour + 1000 visites supplémentaires par mois

Dans ce nouvel article, je vais te parler des erreurs techniques majeures qui plombent le référencement de ton site et le nombre de tes visites dessus. Alors mettons les choses au clair tout de suite. La philosophie de ce blog étant de te donner des solutions clé-en-main simples d’utilisation, je ne vais pas te donner un cours magistral en référencement.

Les points que je vais te soulever ici sont donc faciles à appliquer, encore faut-il que tu aies le mindset pour. Charge à toi de les prendre en compte ou non, mais dans ce second cas, ne te pose plus la question pourquoi tu as peu de visites sur ton site.

Gagne 1000 visites supplémentaires par mois - J'optimise mon Site Internet

1. Ni Analytics, ni Search Console

Alors le b-a-ba du référencement, pour te guider dans ton ascension, il te faut un GPS. Et le référencement en a deux : Google Analytics et Google Search Console (ex Webmaster tools).

Sans ces deux outils, tu vas référencer ton site en aveugle. Combien tu as fait de visites le mois dernier ? Si ta réponse est : »Je ne sais pas », eh bien tu peux aller te rhabiller.

Comment t’expliquer ? Un référencement sans Analytics et la Search Console, c’est un peu comme Marseille sous la neige, ou Macron sans prompteur ni conseillers en communication.

Et voilà, tu comprends par ces deux exemples que tu vas sentir le désastre va tôt ou tard poindre le bout de son nez !

Récemment, j’ai eu une cliente qui a voulu que je lui référence mieux son site. Mais quand je lui ai demandé au moins ses accès Analytics, elle m’a répondu qu’elle n’en avait pas. Elle ne savait même pas que cet outil existait.

Tout ce qu’elle voyait, c’étaient les résultats d’apparition de son site en fonction de la saisie de certains mots-clés sur Google. Mais cette façon de voir les choses n’est pas la bonne. Car tu n’auras jamais les explications de ce qui te fait passer de la 3ème à la 1ère page des résultats.

La Search Console est moins connue qu’Analytics, et encore moins bien comprise.

Je ne vais pas te faire un cours sur les possibilités de cet outil, car sinon cet article va te prendre 3 heures à lire. D’autant plus que j’en ai écrit un autre sur ce sujet, et que tu trouveras en cliquant ici.

2. Liens morts et redirections

Ça paraît évident mais une grosse erreur qui plombe ton référencement sont les liens morts. Et la palme revient aux liens internes cassés qui représentent plus de 33% des erreurs commises en terme de référencement.

Alors, il n’y a pas de secret, il faut que tu fasses, aller une fois l’an, un checkup de tes liens. Pour cela, il existe des links checkers. Tu peux en trouver en ligne, ou bien sous forme de plugins. Si tu as WordPress, je te conseille celui-ci : WP Link Status Pro

Il va à la fois t’aider à résoudre les problèmes de liens morts comme je te le disais, mais aussi ceux engendrés par de mauvaises directions.

J’insiste sur le fait que ces corrections ont des conséquences fâcheuses sur le référencement de ton site. Les robots de Google en effet le pénalisent s’ils trouvent des liens ou des redirections qui ne mènent nulle part.

3. Trop de plugins tuent ton site

Je ne le dirai jamais assez : les plugins c’est bien, mais ils peuvent devenir rapidement un piège dans lequel il est très difficile, voire impossible de t’en sortir faute de moyens financiers.

Je vais m’en expliquer.

Les plugins c’est génial, chacun t’offre des fonctionnalités qui peuvent être très attrayantes. Si tu es sous WordPress comme moi, tu sais de quoi je parle.

Sauf que tu peux très vite en avoir 3 tonnes sur ton site. Un plugin est constitué de scripts de différents codes (php, html, css et javascript), éventuellement d’images, qui au final mettent un certain temps, souvent infime, à charger.

Et plus tu as de plugins, plus ce temps de chargement va augmenter, s’ajoutant à celui de ton site lui-même : le codage et le contenu, dont les images.

Donc si tu en as de trop, ton site risque d’être hyper lent.

Et pour en revenir à notre sujet de référencement : tu restes sur un site dont chaque page mets une éternité à se charger ?trop de plugins

Ta réponse est non, moi c’est pareil. Et de fait, un site lent génère peu de visites, car les gens ne veulent pas attendre et ça se comprend.

Considère que si ton site met plus de 5 secondes à se charger, il est lent. Et s’il met plus de 10 secondes, sa visite plombe tes visites.

Je ne compte plus le nombre de fois où des clients sont venus à moi car leur site était trop lent. Et en effet, ils avaient au moins 30 plugins. Une fois, j’ai même vu un site qui en avait 46 ! Et autant te dire qu’à ce niveau-là, il avançait aussi vite qu’un épisode de l’inspecteur Derrick.

En plus de 10 ans d’expérience WordPress, j’affirme qu’un site ne doit avoir pas plus de 20 plugins maximum.

Un site ça n’est pas une boite de lego dont tu empiles les blocs un à un en trouvant l’inspiration au fur et à mesure. Un site, ça se réfléchit dès le départ. Ce qui peut prendre une semaine, voire plus, pour uniquement réfléchir à sa structure et à son ergonomie.

Tous ces sites trop lents le sont tout simplement parce que dans 99% des cas (et je suis gentil !) ils n’ont pas été pensés. Ce sont des sites fourre-tout dans lesquels tu trouves un blog, une boutique e-commerce, un site d’affiliation, le tout traduit en français et en anglais.

La solution est simple : et ce n’est certainement pas un plugin de cache (qui accélère la vitesse du site) !!!

Il faut diviser ton site en plusieurs : un pour chaque grande partie proposée

Et bien entendu, la facture est inéluctablement salée. Et voilà pourquoi les propriétaires de sites qui sont dans cette situations sont pris au piège et préfèrent continuer à avoir un site hyper lent, donc avec moins de visites qu’ils pourraient espérer.

4. Des articles non optimisés pour la SEO

Savoir écrire c’est bien, mais savoir écrire « SEO friendly » c’est encore mieux.

Tu vas certainement me dire : »C’est bien gentil Cédric, mais moi je n’y connais rien en référencement! »

Et cela, j’en suis pleinement conscient. C’est pour cela que j’ai conçu SEO MAX, qui est une feuille de route qui va te permettre de doubler les visites sur ton site.

Je te précise que :

  • Cette feuille t’accompagne étape par étape
  • Tu n’as absolument pas besoin de revoir ta ligne éditoriale, ni ton style de rédaction
  • Cette formation est totalement gratuite, y compris par rapport aux méthodes utilisées dans son contenu

Je t’invite donc à cliquer sur ce lien pour télécharger SEO Max.

5. Le ventre mou

L’algorithme de Google, lorsqu’il indexe les pages de ton site pour le référencer par rapport aux résultats qu’il va sortir, utilise un certain potentiel d’énergie. Je dis « potentiel d’énergie » pour faire simple et ne pas être trop technique.

Et il va donc passer sur toutes les pages de ton site. Par rapport à cette « énergie globale » dépensée, Google va déterminer quel est le ranking pour chacune.

Donc, pour les pages dont le contenu manifestement n’intéresse pas, Google va utiliser une partie de l’énergie pour les référencer… Ce qui veut dire que cela ne sert à rien de dire à Google d’essayer d’indexer des pages qui sont fuies par les internautes.

Par conséquent, quelle est la solution ?

Eh bien, il faut tout simplement supprimer ces pages !

Et par ricochet, l’énergie que tu vas faire économiser à Google va être utilisée pour MIEUX référencer les autres pages qui elles, valent le coup.

Comment savoir quelles sont les pages qui rankent le moins ? Il te suffit d’avoir un compte pour ton site sur la Search Console, et d’appliquer ce tutorial pour une période d’un an en isolant les pages les moins vues.

Je te garantis que par conséquent le trafic de ton site va augmenter.

6. Ne néglige pas non plus les réseaux sociaux

Ça, c’est le plus du référencement naturel.

Alors soyons clairs :

  • Publier plusieurs posts par jour sur le même réseau social et qui pointent vers ton article
  • Espérer que le trafic généré est basé sur du long terme

Est une grosse erreur de calcul. Tout simplement parce que le premier point est considéré comme du spam. Et quant au second point, il est totalement faux aussi : un post sur un réseau social type Facebook, Instagram ou Twitter n’aura une durée de vie que de quelques minutes, tout au mieux quelques heures.  Elle sera prolongée de quelques jours si les gens réagissent en likant, commentant ou partageant ce post.

Mais dans tous les cas, n’espère pas que le trafic généré perdura plus de quelques jours. Donc ton article va avoir des vues boostées au mieux quelques jours.

En revanche, si tu publies régulièrement depuis le même réseau social vers ton site sans spammer (il faut aussi varier le type de publications), alors tu vas acquérir un trafic régulier à long terme sur ton site. En fonction des réseaux et des périodes, tu vas pouvoir générer 30% de trafic en plus vers ton site.

7. Du codage inutile

Ceci s’adresse en particulier aux utilisateurs de WordPress. Il faut savoir que ce CMS génère certaines lignes de code dans la balise head, qui est invisible sur un site, mais qui va ralentir le référencement naturel de ton site par Google.

Sans ce code, ton site va continuer à fonctionner.

Donc : il faut supprimer ce code, afin d’augmenter naturellement et sans rien faire de plus pour le trafic de ton site. Et logiquement tes visites devraient augmenter.

Le lien qui se trouve ci-dessous va te permettre d’enlever ce code simplement et en quelques clics seulement. Tu n’auras plus à revenir dessus cela fait.

Clique ici pour télécharger ton plugin

8. Et pour conclure…

Une fois que tu auras appliqué ces 7 étapes, tu verras que le trafic de ton site va sensiblement augmenter. Tu vas pouvoir même acquérir jusqu’à 1000 visites supplémentaires par mois.

Et pour terminer, je t’ai laissé une infographie réalisée SEM Rush qui certes date de 2017, mais qui est toujours d’actualité.

Alors toi aussi tu as trop peu de vues

sur t​on ​site internet ?


​OBJECTIF: ​double ton trafic mensuel avec ​SEO M​ax

​Je t'offre cette méthode ​qu'utilisent les pros du référencement