Malédiction WordPress :
13 erreurs que tu commets sur ton site

Aujourd’hui, nous allons descendre aux enfers, et parler des sites WordPress maudits. Oh, si tu n’en as pas un comme ça, je suis sûr que tu es tombé dessus au moins une fois dans ta vie. Tu sais, il s’agit du site qui ne fonctionne pas tôt ou tard et ce, quoique tu fasses. Quand ton site est lent et que tu répares ce problème, le trafic est en berne quelques temps après. Et ainsi de suite. Ces sites sont de véritables chats noirs. Malédiction ? En fait c’est peu probable, et je vais t’expliquer aujourd’hui quelles sont les causes pour lesquelles il ne fonctionne pas comme tu le voudrais.

Nous allons donc étudier quelles sont les 13 erreurs communes que commettent les propriétaires de sites internet.

Malédiction WordPress 13 erreurs que tu commets sur ton site - J'optimise mon Site Internet

1. Les sauvegardes, je m’en cogne !

Même si tu n’es pas webmaster, s’il y a bien un truc sur lequel ne pas te louper avec ton site, c’est de mettre en place des sauvegardes automatiques dessus. Parce qu’à tout moment, ton site peut planter. J’en ai même déjà vu totalement effacés. Que ce soit suite à une erreur technique, à une incompatibilité de plugin, ou bien à un piratage, si ton site est bancal, voire mort, eh bien je te laisse imaginer ta tête du moment. Tu connais l’expression « avoir l’air c… » ?

Donc tu n’as pas le choix : tu dois absolument mettre en place un système de sauvegardes automatique, le mieux pour être définitivement tranquille.

Tu as deux choix : soit passer par une extension, comme Updraftplus pour WordPress. Ou si ton hébergeur le permet, mettre en place tes backups ainsi.

De fait, s’il y a de la casse (piratage ou tout simplement une bourde qui aura été commise), tu peux toujours rétablir une précédente sauvegarde. Ne pas avoir de système de sauvegarde, c’est se priver d’un filet de sécurité.

site maudit - J'optimise mon Site Internet2. La compression des images, hein ?

S’il y a bien un truc à faire pour pourrir la vie de tes visiteurs qui se rendent sur ton site, c’est de ne pas compresser tes images. Fais-toi plaisir, insères-en quelques une faisant 6000 pixels de largeur et ayant un poids de 5MB au minimum. Rien de tel pour ralentir ton site et qu’il puisse mettre 3 plombes à charger. Rien de tel du coup pour perdre du trafic !

Bref, tu l’auras compris, il faut que tu compresses tes images. Chacune ne doit pas faire plus de 1200 pixels de largeur et 100 ko de poids dans l’idéal. Ces mesures sont surtout valables pour les images principales de tes pages ou de tes articles (les images à la une pour WordPress). Pour les images secondaires qui illustrent par exemple les textes, compte sur 600 pixels de largeur maximum et en conséquence, il faut qu’elles aient un poids de 50 ko pas plus si possible.

Si tu ne sais pas comment compresser tes images, Photoshop va pouvoir t’aider. Tu trouveras des tutoriel notamment sur Youtube.

Maintenant puisqu’on parle de lenteur de site, si tu as des problèmes de ce côté et que tu as un site WordPress, je t’invite à regarder cette formation que j’ai mise en place, et qui va te permettre de charger ton site en moins de 3 secondes.

3. J’adore les plugins ! C’est pour ça que j’en mets plein !

Surtout avec WordPress. C’est génial toutes les fonctions que les plugins peuvent offrir. Et hop, tu mets une boutique e-commerce en place ! Tu mets un plugin multi langues pour traduire ton site en anglais et en allemand ! Et voici que tu mets un programme d’affiliation ! Sans compter les popups, les boutons de partage, un lecteur personnalisé pour tes vidéos, bla bla bla, bla bla bla.

Sauf que…

Plus tu mets de plugins, plus cela ralentit le chargement de tes pages. Tout simplement parce que la communication, du fait des fichiers de programmation, va être longue entre ton serveur, ta base de données et ton site. Imagine que tu veuilles organiser une réunion. Si tu convoques 5 personnes, ce sera plus simple et plus rapide que si tu dois en convoquer 50. Ici c’est la même chose. Et un site lent, c’est autant de visiteurs qui fuient et ton site qui est rétrogradé sur les pages de résultat de Google.

Si tu as des problèmes de chargement et que tu veux que ton site soit visible en moins de 3 secondes, clique ici pour recevoir ta formation.

Alors toi aussi t​on ​site Wordpress

​rame à mort ?


​OBJECTIF: ​charger ton site Wordpress ​EN MOINS DE 3 SECONDES !!!

​​Tu es sceptique ? Regarde la 1ère vidéo gratuite !!!

4. WP Super Cache est mon ami…

Si tu veux planter ton site, un excellent moyen est d’installer WordPress Super Cache, ce plugin censé accélérer ton site, t’offre plus d’inconvénients qu’autre chose. Et principalement, lorsque tu le mets à jour, tu risques l’écran blanc. Rien de tel pour te mettre les nerfs.

Je n’exagère pas sur ce point. Ces douze derniers mois, un client est régulièrement venu vers moi pour que je remette son site d’aplomb. Tout simplement parce qu’il avait commis le crime de mettre à jour ses plugins. Et WordPress Super Cache a fait son œuvre.

Si tu veux savoir en détail de ce que je pense de ce plugin, je t’invite à lire cet article.

5. Les mises à jour : ou j’en fais pas, ou j’y vais comme un bourrin

Lorsque tu as des notifications pour mettre à jour tes plugins, tu as un lien pour entamer l’action. Et en général tu t’en fous et tu cliques. Dans 99% des cas, cela se passe bien. Reste le pourcent fatal.

A trop y aller comme un bourrin comme ceci, car je te le dis, tu y vas comme un bourrin, tu risques la peau de ton site. Même si tu n’es pas technicien, commence toujours par lire ce qui est mis à jours. Si c’est simplement une paire de fichier changeant le nom d’une fonctionnalité obscure du plugin, très bien tu ne risques rien. Mais en revanche si ce sont de grosses mise à jour, mieux vaut passer par le FTP. Régulièrement, Woocommerce en fait des importantes, et du coup si tu cliques à la volée sur le lien de mise à jour, tu risques tout simplement de planter ton site.

Mieux vaut dans ce cas passer par le FTP pour les updates; si tu ne sais pas comment faire ou si tu as peur, ton webmaster saura comment faire. Il convient aussi de faire des backups (je ne reviendrai pas sur le premier point de cet articles !), au cas où il y ait de la casse. Et c’est encore une fois primordial, car mieux vaut travailler avec un filet !

6. La sécurité de mon site, connais pas !

Un truc sur lequel je te laisse méditer : ton site génère peut-être 1000, 2000, 5000 ou même 10000 euros par mois. Super. Et que deviendra ton business si tu te fais pirater ?

Un gros point de négligence des blogueurs, même des plus gros, est de laisser de côté la sécurité de leur site contre les virus et les spams. Ils se disent : » Mouais, je n’ai jamais été hacké, et cela ne m’arrivera certainement pas. Et si ça m’arrive, on verra le moment venu. »

Sauf que le moment venu, le trouillomètre passe à zéro. Je n’ai pas de boule de cristal, mais je te prédis une grosse panique à bord. Comme les choses partent en vrille en cascade, ton webmaster, si tu en as un, sera en vacances à ce moment. Et s’il est là, ton porte-monnaie va avoir chaud, très chaud. Ou bien tu vas trouver une combine sur internet pour repérer et effacer le code malicieux… Qui reviendra au bout de 4 jours maximum. Tu vas le ré-effacer, et hop, il sera encore de retour.

Et puis un truc que je ne t’ai pas dit, c’est que certain virus effacent totalement le site. Je radote encore, mais on revient au point 1 de l’article concernant les backups.

Et tout ceci m’est arrivé, tout comme ce scénario est arrivé à toutes les personnes qui ont vu leur site piraté. Voici un témoignage que j’ai reçu :

Si tu es de ceux qui préfèrent prévenir que guérir, je t’invite à rejoindre ma formation pour optimiser la sécurité  de ton site WordPress :

Accède à ta formation

7. Les agressions aux popups

Rien de tel pour faire fuir tes visiteurs que de les bombarder de popups les sollicitant – avec forte insistance – de te laisser leur adresse mail qui rejoindra leur mailing list. Oui je sais les popups sont essentielles pour ton buisiness, le présent site en a bien évidemment. Mais cela doit se faire dans un certain équilibre. Si à chaque page sur laquelle tu te rends, que tu consultes en scrollant, en prenant le temps de lire, puis en la quittant pour en lire une autre une popup apparaît en plein milieu de l’écran tu vas avoir deux solutions. Soit tu quittes le site totalement découragé, soit tu t’inscris à la newsletter sans  trop de motivation et juste pour être tranquille. Et de fait, lorsque tu recevras les nouvelles promos, tu ne seras absolument pas intéressé.

Quel est l’intérêt par conséquent ?

Pour te donner un exemple sur ce que tu dois absolument éviter, c’est un peu comme si tu lis tranquillement un journal et que quelqu’un te pose un livre juste devant tes yeux pour cacher ta lecture en cours. Comment réagirais-tu ?

8. Le blog qui est tout en longueur

Une erreur des blogueurs débutant est sur la page blog, de mettre les articles en entier. Erreur de débutant par définition, car la page blog, tout comme la première page d’un journal, est faite pour présenter les résumés des articles à la une, chacun d’entre eux renvoyant vers l’article en entier. Il n’y a donc aucun intérêt que de mettre les articles en entier sur la page blog, tout comme un tel réglage ralentit considérablement le chargement de cette page.

naufrage de site - J'optimise mon Site Internet9. Super fier de mes pages qui font 3 lignes !

Combien de fois j’ai eu des clients qui voulaient 15 pages sur leur site, en pensant que ça allait faire plus pro, mais que les 3/4 ne contenait qu’un paragraphe ou deux. Aucun intérêt ! Mieux vaut fusionner des pages dont les thématiques sont similaires, plutôt que d’en mettre ainsi à la pelle. Pareil pour les articles au passage.

En fournissant un contenu pauvre, tu atteins l’exact opposé de ce que tu souhaitais à l’origine : tu offres un site peu professionnel à tes visiteurs.

Je ne cesse de répéter cela à mes clients : mieux vaut fournir 4 pages avec un contenu fournir que 20 avec 3 lignes.

10. My site est presque traduited

Un bon moyen d’avoir un site qui fasse amateur, est d’avoir un thème ou des plugins partiellement traduits. Beaucoup possèdent des fichiers de traduction en français, mais une proportion non négligeable ne l’a pas. Et ça ne fait pas pro quand tu as tantôt un « read more » sur ton blog, tantôt des dates en anglais sur tes articles.

Tu as deux choix. Soit tu trouves la traduction sur internet, dont certaines sont payantes. Soit tu peux traduire toi-même le plugin ou le thème en utilisant un petit programme gratuit qui s’appelle poedit. Tu trouveras de nombreux tutos sur Google ou Youtube pour traduire tes ressources WordPress.

Mais dans tous les cas, exclut totalement des mixes entre le français et l’anglais.

11. Mon hébergeur pas cher ou gratos

Combien de personnes je rencontre notamment sur les groupes Facebook, qui veulent un hébergeur pas cher, voire gratuit. Alors déjà, concernant le gratuit, tu vas fatalement tomber sur deux options :

– Soit ton site va être envahi de bannière de pubs

– Soit tu ne vas avoir accès à que de très peu d’options, comme par exemple si tu veux un blog sur WordPress.com

Et si c’est payant (et même des fois ça arrive dans le gratuit), si tu prends des hébergeurs au rabais, tu risques d’avoir ton site inaccessible une fois par mois, voire une fois par semaine. La raison est que le serveur de l’hébergeur aura planté. Et bien entendu, qui dit hébergeur au rabais, dit SAV au rabais. Quand tu peux le contacter par téléphone, tu vas attendre au moins une heure avant de les avoir. Quand il n’est joignable que par mail, tu vas devoir attendre 1 à 2 semaines avant d’avoir une réponse.

Mieux vaut donc avoir les nerfs solidement accroché. Encore une fois, je n’exagère pas, si j’écris tout ça c’est que je l’ai moi-même vécu.

Au-delà de tout ça, avoir un hébergeur qui te fournit un serveur qui plante régulièrement est un formidable gage d’amateurisme que percevra ton audience. Même si cela doit te coûter un peu plus, opte toujours pour un hébergeur de qualité.

Et si tu en veux une rolls pour ton site WordPress, je t’invite à cliquer sur le lien d’affiliation suivant, afin de souscrire à WP Engine :

Souscrire à WP Engine

Je t’invite ensuite à remplir le formulaire de la page contact pour recevoir tes bonus d’affilié.

12. J’aime pas les téléphones portables, alors ne me parlez pas de site responsive !

En 2019, c’est juste pas possible que d’avoir encore un site qui ne s’adapte pas aux petits écrans, y compris ceux des téléphones portables. C’est adaptation s’appelle le responsive.  Cela fait au moins depuis 2015 que ce critère est juste primordial, parce que Google en tient compte dans son référencement. Et une majorité d’internautes consulte désormais les sites depuis leur téléphone, plus depuis leur ordinateur.

Je ne sais pas si tu es déjà allé sur un site qui n’était pas adapté aux versions mobiles, mais c’est juste l’horreur pour naviguer : tu dois zoomer et scroller à l’horizontal. En somme, c’est tout sauf pro.

13. Analy… Quoi ?

Et pour terminer, l’erreur majeure est de ne pas relier ton site à Google Analytics. A quoi ça sert ?  C’est juste l’outil incontournable pour lire les statistiques de visite sur ton site selon de nombreux critères : la provenance des visites, les pays des visiteurs, le type d’appareil employé, etc.

Avoir un site c’est bien, mais cela ne sert à rien si personne ne le visite, ou si peu. Avec Analytics, tu as deux yeux pour voir comment se comportent tes visiteurs par rapport à tes pages. Ne pas l’avoir, c’est donc être aveugle.

Si tu ne sais pas comment installer Google Analytics, le tuto suivant va t’aider :

Et pour conclure…

Ne prends pas à la légère tous ces critère qui feront que tu as un site maudit. Si déjà tu en as plus de 5 parmi les 13 cela devient inquiétant car ton site sera perçu comme peu professionnel. Si malgré mes explications tu ne sais pas comment faire pour y remédier, contacte-moi, je me ferai un plaisir de te donner davantage d’explications.

Et pour aller plus loin, l’un des critères primordiaux qui plombe un site internet est sa lenteur:

– Parce qu’un  site lent perd des visiteurs et mal référencé sur Google

– Parce qu’il ne fait pas pro et est discrédité

Je viens de créer une formation qui va te permettre de charger ton site en moins de 3 secondes. Tu vas recevoir des vidéos, mais le gros plus c’est que je vais te suivre personnellement dans ta progression. On va se contacter soit par mail, soit par Skype, durant toute ta formation. Un excellent remède contre la procrastination !

Pour accéder à cette formation, je t’invite à cliquer sur le lien ci-dessous. A tout de suite !

Charge ton site en moins de 3 secondes

Laisse ton commentaire

GRATUIT : ​Double les visites sur ton site