Upwork, la fausse à merde de l’outsourcing

Accueil/Tous les articles/Travailleur du web/Upwork, la fausse à merde de l’outsourcing

Upwork…Je pourrais en parler pendant des heures. S’il est bien un sujet dont je n’aurai absolument aucun syndrome de la page blanche au moment où j’écris cet article, c’est bien celui d’Upwork. Attention, article coup de gueule.

Upwork, si tu ne connais pas, c’est la plateforme d’appels d’offre number one à travers la planète. Chaque jour, ce sont plusieurs milliers d’offres d’emploi qui y sont publiées. Que tu sois développeur web, graphiste, secrétaire etc, tu trouveras des offres correspondant à tes competences. Et pareillement, si tu es employeur, tu trouveras les freelances ou les agences qui répondront à tes besoins.

Je précise que j’ai testé les deux, et que j’ai un profil depuis 2010 – d’ailleurs à l’époque le site s’appelait Odesk. De fait je connais bien mon sujet.

Bref, sur le papier, Upwork, c’est fantastique, que tu sois employeur ou freelance. Sauf que…

C’est juste la plateforme que tu dois fuir, que tu sois l’un ou l’autre.

D’une manière générale, Upwork tire le métier de freelance / employeur vers le bas. Si c’est la qualité que tu cherches, fuis ce site, loin, très loin ! Parce que 99% des jobs proposés sont payés au lance-pierre. Tu peux mettre en place un paiement horaire, ou bien un forfait. Dans les deux cas, on frôle le ras des pâquerettes. Parce que tous les employeurs visent le plus bas. Par exemple, dans la publication d’annonces, tu dois décider du niveau d’expertise de la personne que tu recherches : débutant, intermédiaire, expert. Sauf que ce critère n’influe en rien sur la rémunération apportée. Et c’est comme ça que tu retrouves régulièrement -trop d’ailleurs- des annonces recherchant un expert pour la création d’un site web pour 30$ !!! Et je n’exagère pas. Tout dépend du site web certes, mais en France si tu t’adresses à un professionnel, tu paieras 1500 à 2000 eu HT pour un site basique de chez basique. Auparavant, je pouvais encore trouver quelques offres justement payées, mais plus ça va, plus elles se font rares, voire inexistantes.

dog-155983_640Pour info, je vois de plus en plus d’offre publiées par des Français, et payées quelques dizaines d’euros quand elles demandent plusieurs jours, voire plusieurs semaines de travail.

Alors j’ai pu entendre l’argument suivant : dans certains pays, le fait de payer 5$ de l’heure quelqu’un représente une somme colossale par rapport au niveau de vie locale. Et donc par conséquent, tu ferais en quelque sort un geste humanitaire.

Je trouve cet argument juste dégueulasse et abject. Tout simplement parce qu’on ne parle pas du niveau de vie moyen. Qu’on m’explique en quoi créer un site internet et y passer 80 heure, en quoi être payé 40$ est gratifiant. Sans compter qu’on ne parle pas de la valeur que va apporter ce site à ton business. Sans compter que cet argument, qui n’en est pas un, connote d’une arrogance que je ne peux supporter: il vit dans un pays pauvre, alors on va lui filer des miettes à bouffer. Très franchement, et ce, quelque soit le pays dans lequel tu vis, tu serais capable de passer une semaine, un mois sur un projet, même à mi-temps, et être payé au final 40$, même 100 $ ? Perso, moi c’est niet.

Alors je suis très loin d’être le genre à prôner la libération du travailleur opprime en scandant l’internationale socialiste, mais je fais partie de ceux qui pensent qu’un juste milieu doit être de mise.

Et puis en tirant toujours vers le bas le rapport competences/rémunération, forcément Upwork attire un grand nombre d’agences et de freelances prêt à travailler comme des crevards. Désolé si je choque, mais c’est la dure réalité. Et en conséquence, ne t’étonne pas si tu tombes sur des arnaqueurs venus d’Asie ou d’Afrique. Il y a quelques années, j’étais tombé sur des magiciens qui avaient réussi à me transformer un site WordPress en un site statique. Tout le contenu des pages avait été inséré dans le code des fichiers et du coup, je ne pouvais pas avoir la main sur l’éditeur des pages et des articles. Cherchez l’erreur ! Inutile de te dire que j’ai fait disparaître ces magiciens de pacotille qui soit étaient des incompétents notoires, soit voulaient m’arnaquer par la suite en me faisant payer une presta supplémentaire pour mettre à jour leur contenu. Alors je ne dis pas que tous sont comme ça, j’ai moi-même employé des Indiens et des Pakistanais au demeurant fort compétents, mais les chances, avec le système qu’offre Upwork, de tomber sur des arnaqueurs sont gigantesques.

Et au final, même si tu n’as payé que 100$ quelqu’un qui t’a fait du sabotage, ça reste toujours 100$.

trash-1731503_640Sans compter qu’avec ce système, moins tu payes quelqu’un, moins il sera fidélisé. Et hop un jour où tu auras vraiment besoin de lui, il aura filé dans la nature ou te donnera des nouvelles tous les 36 du mois. Normal il aura trouvé entretemps meilleur offreur, ou meilleur pigeon, au choix.

Et alors, la cerise sur le gâteau, je viens de la découvrir le mois dernier. Auparavant, Upwork rajoutais sa commission de 10% par rapport à ce que tu facturais et envoyait le tout à l’employeur. Jusque la normal. Sauf que maintenant, non seulement les commissions sont modulables, basées sur le fait que plus on te paye, moins il y a de commission. Or, comme le système d’Upwork est basé sur tout sauf cette éventualité, eh bien la commission est de 20%…Pour la tronche du freelance employé. Concrètement, auparavant tu demandais 100$, l’employeur payait 110. Maintenant, l’employeur paye 100$, et toi tu ne touches plus que 80.

Fort de ce constat effarant, j’en ai définitivement conclu qu’Upwork était définitivement devenu une fausse à merde. Pour l’heure, je ne l’utiliserai que dans de très rares cas, c’est-à-dire lorsque l’employeur sera prêt à m’engager pour des missions très grassement payées et sera tout aussi prêt à accepter que ce système de commission soit pour sa poche. Entends par-là que j’augmenterai mes tarifs de 20%. A bon entendeur…Je me casse sur d’autres plateformes, il y en a plein sur le web 😉

2 Commentaires

  1. Houssen Mohsinaly 12 août 2017 at 7 h 07 min - Reply

    Triste, mais vrai. J’ai également commencé avec Odesk et heureusement, que j’ai gardé 1 ou deux clients assez cool sur le prix. Depuis la fusion de merde avec Elance, de nombreux spammeurs et arnaqueurs ont totalement pourri le site. La commission de 20 % est juste dégueulasse, mais il y a encore pire sur les modes de paiement. Habitant dans un pays pauvre, donc boycotté par Paypal, je dois passer par les virements bancaires et c’est juste délicieux. Le virement coute 30 dollars fixe. Donc, si tu gagne 100 dollars sur un contrat, déjà Upwork te pique 20 dollars pour sa commission et 30 dollars vont dans le virement. Donc, tu te retrouve avec 50 dollars. J »ai vérifié, des plateformes comme Guru ou Freelance propose du 9 à 15 dollars par virement et donc, Upwork majore de 50 % au minimum.

    Un jour, un client m’a commandé des textes de 500 mots pour 0,10 dollars. J’ai cru à une erreur de frappe, mais le mec, venant du Moyen-Orient, avait l’air tout à fait sérieux. 0,0002 par mot ! Comme le prestataire n’a aucun droit et que le marché se mondialise, on se fait bien mettre dans l’os.

  2. Cédric 12 août 2017 at 11 h 38 min - Reply

    A l’époque ou j’avais un blog en anglais, je m’étais inquiété de la prochaine fusion en l’ex Odesk (Upwork de maintenant) et Elance qui était une réelle mine d’or pour trouver des jobs de freelance. Et au final, ce que j’avais pressenti s’est confirmé. A voir ton commentaire, ça confirme que je suis loin d’être le seul à avoir eu cette énorme déception.

Laisser un commentaire

LE
BROYEUR
DE SPAMS
Je veux acquérir
TOUS LES SECRETS POUR RENDRE TA CHAÎNE YOUTUBE EROTIQUE
+ DE VUES
+ D’ABONNÉS
TOUS LES SECRETS POUR RENDRE TA CHAÎNE YOUTUBE EROTIQUE
+ DE VUES
+ D’ABONNÉS