Comment flinguer au shotgun le business des agences SEO

Comment flinguer au shotgun le business des agences SEO ? C’est ce que je te propose de faire aujourd’hui. Jusqu’à présent, tu avais le choix entre le référencement gratuit, mais souvent te mène à de fausses bonnes solutions, et le référencement payant te coûte une blinde notamment par les agences. Maintenant, tu as aussi la solution de te former, en t’inscrivant par exemple sur des plateformes comme Openclassroom, mais l’apprentissage peut s’avérer long, et tu n’as pas forcément que ça à faire.

Comment flinguer au shotgun le business des agences SEO

En bref, je vais t’apprendre à optimiser simplement et efficacement tes articles pour la SEO. On va aller à l’essentiel, tout en faisant le tour de la question. Et bien entendu, c’est en pratiquant que tu arriveras à de meilleurs résultats, mais la méthode que je vais t’indiquer ici devrait déjà te permettre de booster le nombre de vues par page.

Étape 1 : choisir le bon mot-clé

Dès le titre de ton post, tu dois choisir un mot-clé ou une expression-clé central à partir duquel tu vas positionner ton article. Il convient aussi d’avoir un titre accrocheur, afin d’attirer le plus grand nombre de visiteurs sur cet article. J’aurais pu nommer cet article actuel « comment optimiser le contenu de tes posts pour la SEO ». Mais tu conviendras qu’il aurait été moins attrayant que l’actuel. Preuve en est, c’est que tu es en train de me lire 😉

Donc tu as déjà compris qu’un mot-clé pertinent + un titre accrocheur = + de vues sur ton article

📌 Ok Cédric, mais je fais comment pour trouver un mot-clé pertinent ?

En premier lieu, une fois que tu as décidé de ton sujet mais avant même d’avoir écrit la 1ere phrase, munis-toi d’un bloc-notes (physique ou virtuel) et note une vingtaine de mots ou expressions qui caractérisent ton sujet.

Cette liste étant faite, prends un dictionnaire des synonymes (il en existe en ligne) et note aussi 2 à 5 synonymes pour chaque mot que tu auras trouvé à l’origine.

Tous ces mots vont représenter la liste que tu devras insérer dans ton article et ton titre, tu l’auras compris. Mais il va falloir l’affiner.

Comment créer un shortcode sympa pour votre texte - J'optimise mon Site InternetÉtape 2 : le filtrage

📌 Maintenant, tu as deux solutions pour connaître les mots qui vont te rapporter

1. La payante

Pour quelques centaines de dollars, tu peux acquérir un logiciel de référencement comme Market Samurai. C’est l’idéal pour savoir ce que tes mots-clés vont te rapporter en termes de monétisation. Tu vas pouvoir très facilement optimiser ton référencement. Il te suffit donc de reprendre la liste de mots que tu as établies juste avant et de voir quel est le ranking pour chacun.  Et bien entendu, tu gardes ceux qui ont une forte plus-value, et tu écartes les autres autant que possible.

2. La gratos

Il te suffit d’utiliser Google Trends. Cet outil va te permettre d’évaluer les tendances des recherches sur le célèbre moteur de recherche. En reprenant ta liste, tu vas pouvoir évaluer quel est l’impact de chaque mot-clé. Mais disons-le, ce sera beaucoup moins précis que Market Samurai.

3. En définitive

En faisant le filtrage grâce à l’un des deux outils que je t’ai mentionnés, essaye de garder entre 10 à 20 mots. Bien entendu, utilise dans ton titre celui qui est susceptible de générer le meilleur trafic (celui qui a obtenu le meilleur score). Et par conséquence, place ces mots-clés dans le contenu de ton article.

Étape 3 : la structure de tes articles

Si tu utilises WordPress, le plugin Yoast SEO gère exactement ce qui va suivre. J’ai d’ailleurs fait ce tuto qui lui est consacré sur ma chaîne Youtube :

📌 Mais bon, que tu aies WordPress ou non, voici les règles générales pour structurer tes articles « SEO friendly »

1. Le titre

Lorsque tu auras choisi ton mot-clé principal, idéalement celui qui à la fois illustre le sujet de ton article et qui a une forte valeur ajoutée, insère-le bien entendu dans le titre.

2. Le permalien

Ou encore appelé slug, c’est l’url spécifique de ton article. Là encore, tu dois absolument faire en sorte qu’il contienne le mot-clé principal que tu auras défini.

3. La méta description

Si tu as la possibilité d’en définir une, via une plugin par exemple ou directement dans le code de la balise head, tu vas pouvoir définir le résumé de ton article qui apparaît sous le titre dans les résultats de Google. Après la balise titre, c’est juste le truc le plus essentiel qui va inciter les internautes qui tombent sur ta page dans les résultats de leur recherche à cliquer dessus pour visiter ton site. Mais attention, il faut que cette méta description ne soit ni trop courte (- de 50 caractères), ni trop longue (+ de 165 caractères).

4. Les balises h

L’algorithme de Google adore les articles structurés, et ceci passe par les balises h1, h2, h3…et h6. Donc lorsque tu en insères dans tes articles, tu commences toujours par la h1, puis la h2, etc. En fonction de celles dont tu as besoin (pas la peine d’aller jusqu’à h6, si tu n’as besoin que de h1 et h2).

Aujourd'hui les sites internet c'est tout pourri : 10 bonnes raisons que non5. Le nombre de mots

S’il faut un article d’au minimum 300 mots pour que notre ami Google aime bien pour le référencer, maintenant je ne saurais trop te recommander d’en pondre aux environ de 750 mots voire plus. Pas la peine donc de pondre 3 articles de 300 mots si tu peux en faire qu’un seul à 900. Certes, tu publieras moins souvent, mais désormais, il semblerait que Google privilégie la qualité à la quantité. Donc tu ne seras aucunement pénalise dans le référencement, au contraire. Maintenant si tu peux pondre 3 articles de 900 mots, là c’est le carton plein 😎

6. L’équilibre du mot-clé principal

Alors si je t’ai dit de mettre la dizaine de mots-clés que tu auras sélectionnés dans le contenu de ton article, tu dois garder à l’œil de mot-clé principal et le faire apparaître régulièrement…Mais pas trop ! Pas la peine de l’écrire toutes les deux phrases, non seulement la lecture va être pénible, mais en plus Google va repérer cette exagération et va joyeusement t’allumer dans le ranking de ton article. Il doit être situé à peu près entre 2 et 6% du nombre de mots total de ton article.

7. Des images

Rien de nouveau sous le soleil : mets des images de qualité aussi bien au niveau de la taille (pixelland, tu oublies), mais aussi de leur contenu. Un photo d’un professionnel sera mieux apprécié que celle prise par tonton Robert après qu’il ait bu 3 verres de pastis à l’apéro. Et soigne-moi tes balises alt : arrête de mettre image001 ou capture d’écran. Personnellement, pour mes images, je reprends le titre de mon article et je lui rajoute le nom de mon blog espacé par un tiret.

8. Des liens internes

C’est le dernier pilier qui va définir la structure SEO friendly de tes articles. Si tu as un ou plusieurs articles de ton site qui parle d’un sujet connexe que tu traites, n’hésite pas à le mettre. Par contre, mets bien des liens pertinents : oublie donc de caser ton article sur le deltaplane si tu es en train de parler de la culture des choux de Bruxelles. Et évite autant faire se peut les liens externe  ton site, c’est moins bon car cela incite l’internaute à se barrer de ton site, ce qui n’est logiquement pas bon d’un point de vue du référencement.

📌 Et pour conclure…

Avec toutes les infos que je viens de te livrer, et gratuitement qui plus est, tu peux oublier les agences SEO, car tout ce que je viens de t’écrire est exactement en quoi consiste leur travail lorsque tu fais appel à leurs services. Donc maintenant, fort de cette recette, tu peux toi-même te mettre à ton compte pour ouvrir une agence SEO…A moins que tout le monde ait lu cet article, et alors là ce serait la fin de toutes les agences SEO dans le monde. Quel plan machiavélique !

Non en fait, je vais prendre un petit cacheton pour me calmer un peu, j’ai le cerveau qui commence un peu à surchauffer. A très bientôt pour de nouvelles aventures 😜

Tu as envie de booster ton trafic ?

VA VITE VOIR COMMENT

Bonjour, moi c’est Cédric. Je suis webmaster depuis plus de 15 ans. Je suis passionné par WordPress, le référencement (SEO pour les intimes) et les réseaux sociaux. Je suis l’auteur de WordPress Rock’n Roll, des 69 Secrets pour rendre ta chaîne Youtube plus érotique et du Broyeur de spams. Je t’invite dès maintenant à me suivre sur Facebook, Youtube, Twitter et LinkedIn en cliquant sur les icônes ci-dessous !

Laisse ton commentaire

WP
ROCK'N ROLL
Une formation COMPLETE
pour apprendre Wordpress
TOUS LES SECRETS POUR RENDRE TA CHAÎNE YOUTUBE EROTIQUE
+ DE VUES
+ D’ABONNÉS
TOUS LES SECRETS POUR RENDRE TA CHAÎNE YOUTUBE EROTIQUE
+ DE VUES
+ D’ABONNÉS
TOUS LES SECRETS POUR RENDRE TA CHAÎNE YOUTUBE EROTIQUE
+ DE VUES
+ D’ABONNÉS
LE
BROYEUR
DE SPAMS
Je veux acquérir
WP
ROCK'N ROLL
Une formation COMPLETE
pour apprendre Wordpress
Ton trafic chute ?
Y'A LE FEU !!!
Commande un diagnostique GRATUIT
de ton site WORDPRESS
[WORDPRESS]
Sais-tu pourquoi
je ne me soucie pas
de la loi RGPD ?
[FACEBOOK]
Crée et publie 250 posts
en 2 jours seulement !
> Libère ton temps passé sur Facebook
> Augmente le trafic vers ton profil
TON CARNET DE COMMANDES EST VIDE ?
TU VOUDRAIS PLUS DE CLIENTS ?
> Apparaît sur les
1ers résultats de Google
> Booste ta réputation
COMBIEN SERAIS-TU PRÊT À PAYER POUR RÉPARER TON SITE
QUI S'EST FAIT PIRATÉ ?
Quelque soit ce prix, rassure-toi,
cette formation pour sécuriser ton site Wordpress
sera toujours moins chère !