• blogging   .   
  • freelancing   .   
  • médias sociaux   .   
  • vidéos

les 10 meilleures bourdes à commettre pour se faire larguer par ses clients

les 10 meilleures bourdes à commettre pour se faire larguer par ses clients

Bongiorno, aujourd’hui je vous propose la compilation du top du top des meilleures bourdes à commettre pour se faire larguer par ses clients.

Ce petit manuel, qui n’avoue pas son nom, peut être lu en deux façons : soit il vous aidera à éviter certains pièges, soit il vous aidera à vous délester de certains clients avec lesquels vous n’avez pas ou plus envie de travailler.

C’est parti !

1. Je sais pas

C’est la meilleure phrase à dire pour vous discréditer auprès de vos clients. Quoique vous puissiez dire par la suite, elle résonnera pendant longtemps dans leur esprit et rimera avec « incompétent ».

2. Le schtroumpf grognon

Passer constamment pour un aigri auprès de votre client est une méthode qui, à moyen et long terme peut s’avérer efficace si vous voulez qu’il vous fuit. Donc plaignez-vous en faisant l’ours, notamment sur telle mission qui était chiante à accomplir. Et tant que vous y êtes, critiquez les autres clients à chaque fois que vous le voyez. Il aura l’étrange sensation que vous parlez aussi de lui -en mal- auprès de vos autres clients.

3. Je sous-traite

Qu’importe la tâche que votre client vous donne à réaliser, dites-lui ouvertement sans n’avoir pris aucune précaution préalable que vous sous-traitez auprès d’un infographiste indien ou pakistanais. Précisez dans la foulée qu’il lui arrive de ne pas être régulier, mais que globalement vous êtes quand même content de son travail. Surtout qu’il ne vous coûte que 2 euros de l’heure. Vous pourrez alors constater la mine déconfite de votre interlocuteur. A utiliser en combo avec « je sais pas ».

4. Parler le premier

Couper la parole à son interlocuteur et surtout parler le premier est la meilleure stratégie pour se mettre une balle dans le pied. Par exemple, annoncer d’entrée de jeu ce que votre client doit avoir pour son site alors que vous n’avez pas encore pris la peine de lui demander ce qu’il désirait, reste un moyen efficace de faire fuir votre client. En autre termes, vous ne parlez pas le même langage. J’ai moi-même à mes débuts teste maintes fois cette stratégie, et pour le coup mon carnet de commandes était au point mort.

5. Répondre à côté de la plaque

Votre client dit blanc, proposez-lui du noir. Et inversement. En terme pratique, cela donne ces exemples : lorsqu’il veut un site épuré donnez-lui des exemples baroques, s’il ne parle que le français installez-lui des applications ou une interface admin en anglais, etc.

client qui se pend

6. Do you speak martien ?

Cette technique est géniale lorsque vous voyez que votre client sait a peine cliquer sur une souris. Alors là, sortez-lui l’armada du langage technique de l’infographiste : parlez-lui de html5, de .PSD, de dessin vectoriel, ou de PHP/ MySQL, vous allez voir ça va le calmer.

7. 50% Derrick, 50% Bernardo

Combien de fois j’ai reçu un message urgent commençant par:

« Bonjour Cédric, j’ai une demande urgente, il faudrait que cela soit fait pour jeudi prochain ».

C’est la porte ouverte, si vous voulez vous séparer de l’expéditeur du message, de ne pas lui répondre ou de le faire le vendredi. Technique à renouveler s’il ne comprend pas le vôtre de message 😉

8. Limiter le temps imparti

Un client vous tient sans cesse la jambe ? Vous n’arrivez pas à vous débarrasser de cette sangsue ? Une technique super simple est qu’à chaque fois que vous avez un rendez-vous avec, commencez par lui dire que vous n’avez que dix minutes à lui consacrer. Et regardez bien votre montre. Les sujets non clarifiés durant votre courte entrevue devront l’être la prochaine fois. Et bien entendu renouvelez cette stratégie régulièrement. Il sentira qu’il n’est plus exclusif à vos yeux et partira vers d’autres horizons.

9. Proposer un devis fantaisiste

Ou bien annoncez que vos prix ont doublé depuis la dernière fois. En général ça calme et votre client ira voir ailleurs.

10. Avoir un internet foireux

Cette technique est idéale pour les visioconférences sur Skype. Approchez-vous discrètement de votre box internet et coupez l’alimentation. Rebranchez et recommencez une paire de fois. Dites, même si ce n’est pas vrai, que l’image de 1MO que votre client vous a envoyé a pris 30 minutes à être téléchargée. Finissez par : »Le technicien doit passer pour réparer, mais je ne sais pas quand », si votre client vous fait une remarque sur la lenteur de votre internet. Technique à renouveler régulièrement pour ceux qui s’accrochent.

 

 

 

 

 

Soumettre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

tongue
Voici le méga-bonus qui va vous éviter de faire des conneries sur votre blog !!!
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHBzOi8vd3d3LnlvdXR1YmUuY29tL2VtYmVkL0p5U2pzcFhOamdrIiBmcmFtZWJvcmRlcj0iMCIgYWxsb3dmdWxsc2NyZWVuPjwvaWZyYW1lPg==
Pour voir la vidéo bonus, il vous suffit de saisir votre nom et votre email ;)
LE
BROYEUR
DE SPAMS
Apprends comment monter un piège redoutable contre les spams
LE
BROYEUR
DE SPAMS
Je veux acquérir