I comme Inflexible

I comme inflexible: voici un sujet clé dans ma vie de freelance. En effet, l’inflexibilité est une des conditions primordiales qui m’a mené au fait que les gens m’ont considéré comme quelqu’un de professionnel. Attention, être inflexible ne veut pas dire qu’il faille être obtus. Bien entendu, il faut savoir aussi mettre de l’eau dans son vin quand la situation le nécessite.

Mais je veux dire par-là que lorsque tu as pris une décision vis-à-vis de ton boulot, de tes prospects ou de tes clients, il faut t’y tenir. Je parle bien évidemment de décision importantes, pas de savoir si tu dois signer « bien cordialement » ou « cordialement » à la fin de tes mails. Ce genre de détails, tout le monde s’en fout.

Non, je veux te parler des décisions importantes, en premier lieu qui concernent tes honoraires. Si tu affiches un prix forfaitaire pour telle ou telle prestation, ou bien un taux horaire, tiens-toi y. Tu auras toujours des hurluberlus qui voudront t’amener sur le terrain du marchandage de tapis. Et pour ces gens-là, quelque soit le prix que tu leur annonceras, ce sera toujours trop cher. Et puis, si tu es sur des plateformes d’appel d’offres comme moi, si à chaque fois les gens qui visitent ton historique voient un prix différent, tu peux dire au revoir à ta crédibilité. Sans compter le bouche-à-oreille qui peut t’être aussi néfaste: un prospect peut venir suite aux recommandations d’un de tes clients car tu lui as fait une prestation « pas chère ».

Bref, être inflexible, c’est avant tout préserver son business.

Il y aura aussi ceux qui essayeront, une fois que le contrat est signé et que les travaux sont commencés, de tirer sur la couverture. Qu’ils en soient conscients ou non. Ces gens-là, mine de rien, tenteront de renégocier les conditions de la mission. Ils te demanderont de modifier un paramètre, de rajouter une nouvelle fonction, etc. En d’autres temps d’autres mœurs, j’ai clos prématurément un contrat avec un client qui ne cessait, une fois le contrat signé et les closes clairement définies, de renégocier, d’essayer d’avoir une option qui n’était pas prévue initialement. Mon erreur a été d’avoir été gentil et conciliant lorsqu’il a commencé à tirer sur la couverture. Et ensuite il ne s’est jamais arrêté. Un vrai cauchemar.

Et dans ces moments-là, être inflexible est vital pour sauver ton temps, ton énergie, en bref: ton business ! Sache dire « Non! », non mais !

2016-11-11T17:52:08+00:00 7 décembre 2016|Catégories: Tous les articles, Travailleur du web|Tags: , , , , |

Laisser un commentaire

LE
BROYEUR
DE SPAMS
Je veux acquérir
LES 69 SECRETS POUR RENDRE TA CHAÎNE YOUTUBE EROTIQUE
+ DE VUES
+ D’ABONNÉS
LES 69 SECRETS POUR RENDRE TA CHAÎNE YOUTUBE EROTIQUE
+ DE VUES
+ D’ABONNÉS