Quand Francois Pignon, freelance, se rend au pays des bobards

Accueil/Tous les articles/Travailleur du web/Quand Francois Pignon, freelance, se rend au pays des bobards

Salut, aujourd’hui je prends la casquette de François Pignon. Tu sais, cet acteur cher à Francis Weber, et qui se prend toutes les casseroles dans toutes les histoires qu’il vit. Et s’il se retrouvait au pays des freelances ? Petits partages de tranches de vie connues avec mes clients et prospects :p

1. Je te paierai à la fin

A la fin ? A la fin de ta vie ? Ou de la mienne ? Certes, tout a une fin, mais méfie-toi si ton client te dis ça. Ou alors pour te couvrir, demande-lui de passer par une plateforme d’appels d’offres comme Upwork et exige qu’il mette l’argent promis sous séquestre (escrow en anglais). S’il accepte, alors il n’a rien à se reprocher. Dans le cas contraire, fuis, mais fuis très loin !

2. Vas-y mec, fais-moi un bon prix !

J’ai eu un jour cette réponse à une candidature que j’avais postée sur le très regretté Elance.com. Ah pardon, je ne savais pas que j’étais sur une plateforme de marchandage de tapis. Ensuite, je m’imagine trop aller au supermarché et dire à la caissière au moment de payer: »Vas-y ma poulette, fais-moi un bon prix! »

3. Fais-moi une maquette de comment tu vois mon site stp

Un piège classique: en bon débutant que tu es, tu vas lui faire cette maquette. Tu vas lui donner cette maquette…Et tu vas attendre ad vitam eternam qu’il revienne vers toi pour t’engager. En réalité, ton client sera allé voir un autre prestataire avec ta maquette, qui la lui développera pour un bon prix. Quelque soit la source que tu dois confier à ton client, fais-lui signer un accord de copywritting. Au cas où il se barre avec tes documents, tu pourras toujours le rappeler à l’ordre et au pire, aller porter plainte.

3411_8da79c0dc278ddaea0387731e21022b54. J’ai un budget de tant non négociable

Avant même qu’il t’ait parle des détails de la mission, si ton prospect te parle de son budget, ça craint. S’il te dit d’emblée qu’il a un budget limité, pareil. Barre-toi. Si c’est un client avec lequel tu as déjà travaillé plusieurs fois, avec qui ça s’est toujours très bien passé c’est autre chose. Mais si avant même d’avoir parle de quoique ce soit vient la question de l’argent avec un prospect, décline l’invitation. Tu vas simplement perdre ton temps, c’est tout car, quelque soit ta proposition, elle ne lui conviendra pas.

5. Un contrat ? On ne va pas se prendre la tête avec la paperasse, on se fait confiance non ?

Alors dans ce cas, c’est l’alarme du piège à con doit normalement retentir à fond. Un prospect, c’est-à-dire quelqu’un que tu ne connais pas, te propose te passer outre un accord signé ? Ça pue l’embrouille à plein nez.

6. Au fait, je voudrais changer un ou deux trucs du cahier des charges initial

Petit test sur lequel méditer: tu appelles un taxi (traditionnel ou Uber, on s’en fout). Tu lui demandes d’aller au point B. Mais entretemps, tu changes d’avis et tu le fais passer par C, M, S, F. Crois-tu vraiment que le chauffeur va te faire payer la course juste pour A-B comme initialement prévu ? Je te le dis par expérience, dès qu’un client veut modifier un cahier des charges en cours de route, envoie-lui alors sur facture additionnelle payable d’avance. S’il refuse, parle-lui de mon test. Et là tu verras s’il est honnête ou non!

7. J’ai vu que tu as mis mon site dans ton portfolio. Tu peux l’enlever ?

Je sais qu’il est très difficile d’avoir des clients. Et une méthode pour les obtenir c’est le portfolio. Un portfolio vide = pas de client. Il ne faut quand même pas pousser mémé dans les orties, comme disait ma grand-mère ! Sauf si tu as signé un accord de confidentialité, explique à ton client qu’il est vital que tu montres son site dans ton portfolio.

le-diner-de-cons-jacques-villeret8. Mon site -en construction- vient d’être piraté!

Et je précise que le client n’avait pas souscrit à cette option. Pour rappel, un client paye pour une déclinaison de services. Ceux pour lesquels il ne paye pas ne sont pas inclus, que tu lui aies mentionnés ou non. Simple et logique. Pourtant tout le monde n’a pas assimilé cette règle, et certainement pas les gens enclins à la mauvaise foi!

9. Tu peux me dire faire une expertise de mon site, et je reviendrai vers toi pour t’embaucher ?

Dernièrement, un prospect m’a demandé ça. Bonne poire, j’ai tout passé son site en revue et ai livré mon rapport. Plus de réponse. La prochaine fois, je demande à me faire payer une somme forfaitaire, même minime (quelque dizaines d’euros suffisent), payable d’avance. Je verrai alors la réaction du prospect. Comme quoi l’argent est un excellent moyen pour faire dire aux gens la vérité !

10. Je te paierai moins, car tu n’as pas fait un truc de dernière minute demandé par le client !

Sauf que mon gars, regarde bien ton cahier des charges. Rien n’est stipulé dedans. Si tu veux cette option, il va falloir payer un peu plus. C’est à ça que sert un cahier des charges, à déterminer quelles sont les tâches à effectuer et de fait, à établir le prix pour toutes celles-ci. Et le cas échéant, il sert aussi à faire valoir ses droits devant un juge. A bon entendeur…

2016-11-28T11:39:35+00:00 1 février 2017|Catégories: Tous les articles, Travailleur du web|Tags: , , , , |

Laisser un commentaire

LE
BROYEUR
DE SPAMS
Je veux acquérir
LES 69 SECRETS POUR RENDRE TA CHAÎNE YOUTUBE EROTIQUE
+ DE VUES
+ D’ABONNÉS
LES 69 SECRETS POUR RENDRE TA CHAÎNE YOUTUBE EROTIQUE
+ DE VUES
+ D’ABONNÉS